Évaluer les risques professionnels de votre entreprise

Chaque année, les accidents du travail et les maladies professionnelles se traduisent par la perte de millions de journées de travail par incapacité temporaire. Les conséquences humaines, financières et juridiques de ces dysfonctionnements sont majeurs pour les entreprises et leur personnel.

Fondement de toute politique de prévention, l’évaluation des risques professionnels permet, année après année, de repérer les risques importants de l’entreprise et d’élaborer des plans d’actions.

Démarche d'évaluation des risques professionnels

Dans le cadre du Droit du Travail et du dialogue social, la prévention des risques professionnels consiste à prendre les mesures nécessaires pour préserver la santé et la sécurité des travailleurs. Cette démarche améliore la performance des entreprises.

 

Une politique de prévention dynamique doit permettre d’améliorer de façon significative la situation dans l’entreprise.

Cette démarche se décline en 4 étapes : 

  • avant l’intervention : préparation de l’évaluation

  • au démarrage de l’intervention : déterminer les  effets attendus et définir les critères d’évaluation 

  • avant, pendant et après l’intervention : recueillir les données

  • après l’intervention : analyser les résultats et en tirer les enseignements.

 

Pour agir, il est indispensable de :

  1. Réaliser une évaluation des risques professionnels consigné dans le DUERP (document unique d'évaluation des risques) 

  2. Mettre en œuvre des mesures de prévention ; ces mesures résultent de choix et de priorités inscrits dans un plan d’action incluant des formations.

 

Le document unique d’évaluation des risques, et le plan de prévention qui doit en découler, constituent l’aboutissement d’une démarche commune des acteurs internes et externes de la prévention.​

Les risques psychosociaux,
nouveaux risques professionnels

Les risques psychosociaux doivent être traités comme les autres risques  : évaluation, repérages des situations dites critiques, intégration au document unique, mise en œuvre des mesures de prévention.

Ce sont les indicateurs de dépistage qui sont spécifiques aux RPS, ils sont recueillis au cours de l'étape de préparation de l'évaluation. Ces sont des données qui existent dans l’entreprise et qui sont aisément mobilisables. Elles ne nécessitent pas d’investigations particulières auprès des salariés.

Deux grands types d’indicateurs de dépistages :

les indicateurs liés au

fonctionnement de l’entreprise

absentéisme, horaires atypiques, turn-over, défauts de production, retards dans les livraisons, conflits, taches entrecoupées…

les indicateurs en santé et sécurité des salariés

fréquences des accidents du travail, troubles musculo-squelettiques, violences verbales et physiques, crises de larmes, consultations spontanées chez le médecin du travail…

Les indicateurs bruts sont insuffisants pour rendre compte de la présence des risques psychosociaux dans l’entreprise ; ils doivent être interprétés :

  • en fonction de leur variabilité dans le temps,

  • en fonction des disparités entre les ateliers,

  • en comparant avec des références nationales

  • en fonction du cumul des indicateurs dégradés

Mine de Talents
131 impasse des palmiers
30100 Alès

Siret N°479 995 896 000 20
OF N°91 30 02 621 30

LI-Logo-blanc.png